top of page
Perfil.png

     Carimar Barrientos

Accompagnatrice et Facilitatrice en

Système Familial Intérieur et Communication Consciente

De la solitude à la connexion

J'ai connu la douleur de la solitude, ce trou profond dans mon cœur qui a des tentacules et qui se dilate à travers la poitrine. Oui, j'ai vécu l'expérience de la séparation même quand il y avait des gens à mes côtés. J'ai connu la colère que je pouvais utiliser pour couvrir la douleur, les insécurités et l'autocritique. J'ai traversé tout cela et j'ai appris à guérir, à trouver la paix. J'ai appris à m'exprimer, à dire ce qui m'arrive et à le relier à ce dont j'ai besoin. J'ai réussi à trouver la paix d'esprit et la force de continuer. Mon chemin n'est pas encore terminé, mais je me sens prêt à accompagner les autres dans leur propre cheminement.

Mon histoire, c'est l'histoire de la solitude, quand j'ai réalisé qu'une partie de ma solitude était due au fait que je ne savais pas comment communiquer, comment exprimer ce que je ressentais et ce que je voulais, j'ai décidé d'apprendre à le faire. J'ai commencé à étudier comment avoir des conversations difficiles, puis le chemin m'a amené à en apprendre davantage sur l'équilibre émotionnel et la thérapie cognitivo-comportementale, tous ces outils m'ont beaucoup aidé à comprendre le cerveau et le fonctionnement de mon esprit, mais je ne voyais pas beaucoup de changements, j'avais encore beaucoup de difficultés à exprimer et à contrôler mes réactions (réactions que je commençais à être plus consciente de vivre avec mon partenaire). Et puis j'ai trouvé la communication nonviolente, un outil qui m'a permis de trouver la confiance et la force de parler, de me connecter avec ma compassion intérieure et de vivre plus pleinement alignée avec mes valeurs. 

Lorsque je suis devenue plus confiante et avec plus de capacité à parler,  il me manquait encore une pièce, quelque chose qui me soutiendrait davantage dans la guérison de ces parties blessées en moi, et dans la recherche de la guérison, j'ai trouvé IFS.  L'IFS et la NVC ont changé ma vie, j'ai appris tellement de choses sur moi-même que j'ignorais. J'ai guéri des blessures que je portais et me suis libéré de beaucoup de croyances limitantes.

Vers le changement social

Une autre partie de mon histoire est ma recherche pour savoir ce que je peux faire pour contribuer au changement social. Cette recherche a rendu la CNV plus attrayante pour moi. Je vois dans la CNV beaucoup de potentiel à contribuer au changement social. Je voudrais souligner ce potentiel dans tout ce que je fais. Parce que la plupart des problèmes auxquels nous sommes confrontés sont enracinés dans la socialisation que nous avons subi, enracinés dans un système basé sur la domination et la violence. Et si nous voulons guérir individuellement, nous devons guérir collectivement.

Mon parcours professionnel

J'ai obtenu mon diplôme d'ingénieur pétrolier à Maracaibo, au Venezuela, à l'âge de 21 ans. Après avoir travaillé pendant un an en tant qu'ingénieur, j'ai décidé que ce n'était pas ma voie, alors j'ai arrêté et j'ai commencé à enseigner l'espagnol et l'anglais.

 

Pendant que j'enseignais, j'ai fait beaucoup de bénévolat, j'ai parcouru l'Amérique du Sud et le Mexique en travaillant dans des fermes et en apprenant à connaître la réalité des habitants d'Amérique centrale et du Sud, et entre 2019 et 2021 avec mon partenaire, nous avons lancé et développé un projet social au Venezuela (co-creando.org).

 

Je vis maintenant en France, j'ai 34 ans et je travaille pour ma certification CNVC et aussi pour approfondir mes connaissances sur le changement systémique.

Si vous souhaitez connaître plus en détail les formations spécifiques que j'ai suivies n'hésitez pas à consulter mon curriculum vitae. 

bottom of page